Je veux profiter d’une réduction gastrique : à quoi dois-je faire attention ?

15.04.2020

Est-ce que procéder à une réduction gastrique est une solution pour vous? Sachez qu’il existe différentes sortes d’interventions. Dans le premier type d’intervention, le volume de l’estomac est réduit. Ce petit estomac ne pourra pas recevoir autant de nourriture qu’avant. Vous aurez plus vite une sensation de satiété.

Mais il y a aussi des opération plus drastiques et complexes comme le contournement de l’estomac ((mini-) gastric bypass) et switch duodénal. Dans ces cas précis le volume de l’estomac est réduit, mais, de plus, l’intestin est contourné. Donc non seulement vous absorbez moins de calories dans l’intestin grêle, mais aussi moins de vitamines et minéraux.

Quel que soit le type d’opération que vous choisissez, toute votre vie vous allez devoir tenir compte de votre statut nutritionnel (taux des vitamines, minéraux et protéines). Comblez vos éventuelles carences avec un complexe multivitaminé spécifique. BariNutrics® propose un mélange unique de vitamines actives et de minéraux bien assimilés dans les bonnes quantités. Etant donné que les carences diffèrent d’individu à individu et ne dépendent pas seulement du type d’intervention. En conséquence, une formule multivitaminée complète avec 200 % de l’apport de référence est conseillée. BariNutrics® Multi avec 200 % de l’A.R. convient à chaque type. Dans le cas de besoins individuels, vous pouvez choisir par ex. à prendre aussi du fer, du zinc ou de la vitamine B12

Après l’opération votre corps a aussi besoin de plus de calcium. Le calcium est important pour le maintien d’os et de dents solides. Nos multivitamines ne contiennent pas de calcium car d’une part le calcium est assez volumineux et d’autre part parce qu’il pourrait empêcher l’absorption d’autres minéraux s’il est pris en même temps..

N’OUBLIEZ PAS LES PROTÉINES !
Les protéines sont nécessaires pour un bon développement cellulaire et tissulaire. Après l’opération il est peut-être difficile de consommer l’apport journalier recommandé de protéines via la nourriture. Un complément de protéines peut être indiqué dans le cas d’un apport protéiné insuffisant ou pour combler des carences.

Quel type de réduction gastrique est pour moi le plus conseillé ?

Chaque intervention a des conséquences spécifiques. Le type de réduction gastrique le plus adéquat pour vous dépend de plusieurs facteurs, du conseil donné par une équipe multidisciplinaire et de vos attentes personnelles.

Votre situation personnelle et vos habitudes alimentaires sont inventoriées. Le chirurgien analysera à la loupe votre histoire personnelle et vos attentes et expliquer les différentes options possibles. Le trajet que vous allez parcourir lors d’une réduction gastrique sera, en conséquence, différent que celui de quelqu’un d’autre.

Comment se déroule l’opération lors d’une réduction gastrique ?

En général vous pouvez rentrer chez vous le jour après l’opération. Du moins, si vous n’avez pas de complications. Il faut compter 4 à 6 semaines pour récupérer totalement. La reprise du travail dépend du type de profession que vous exercez. Si vous êtes employé(e) de bureau, vous allez probablement plus rapidement reprendre le travail que si vous avez un travail physique intensif. Il faut absolument en tenir compte.

Les premières semaines vous allez sans aucun doute encore vous sentir fatigué(e). Ce ne sera pas que la conséquence de l’opération et de l’anesthésie, mais aussi du fait que vous mangerez moins.

Vous pourrez assez rapidement à nouveau vous promener. Pour courir ou faire du vélo, vous allez devoir attendre encore deux à quatre semaines. Écoutez votre corps. Si votre corps n’est pas encore apte à bouger, vous allez recevoir inexorablement des signaux dans ce sens. Si vous sentez des douleurs, il est important d’y aller tout doucement.

À quel rythme je récupèrerai après l’opération ?

Cela est également différent pour tout le monde. Mais il est très important de suivre les conseils de votre chirurgien. Si vous vous reposez suffisamment, si vous buvez assez d’eau et que vous remangez progressivement, vous allez rapidement vous remettre sur pieds. Si vous n’arrivez pas à résister à un hamburger bien gras avec des frites, vous en subirez bien rapidement les conséquences.

Combien coûte une réduction gastrique ?

Le prix d’une réduction gastrique dépend en grande partie de votre assurance. L’assurance maladie n’intervient que si vous répondez à quelques conditions très sévères.

Voici ces conditions :

  • Être majeur
  • Avoir fait pendant au minimum 1 an des régimes sans aucun résultat
  • Vous avez été évalué(e) par une équipe multidisciplinaire et vous êtes disposé(e) à changer drastiquement votre style de vie
  • Vous avez un IMC de 40 kg/m² ou plus
  • Vous avez un IMC de plus de 35 kg/m², mais vous avez des problèmes de pression artérielle élevée, d’apnée du sommeil ou de diabète, ou vous avez déjà subi une opération bariatrique avant sans obtenir les résultats souhaités.

Les coûts supplémentaires dépendent du type d’hospitalisation que vous choisissez : une chambre individuelle ou une chambre commune, un service, des médicaments spécifiques, etc. Il est possible de prendre une assurance complémentaire si vous le souhaitez.

Il y a des mutualités qui remboursent certains frais, comme la participation à des séances de diététique, des séances de sport…  Veuillez-vous renseigner auprès de votre mutuelle.

En bref, subir une réduction gastrique ne se décide pas du jour au lendemain. Il faut tenir compte d’un grand nombre d’éléments. Parlez-en à votre médecin traitant, chirurgien(ne), diététicien(ne), pharmacien(ne) … De nombreux hôpitaux organisent des sessions d’information et mettent à votre disposition des  brochures avec des informations et conseils.